Vous connaissez tous ma nouvelle obsession, pas besoin de la cacher, je ne peux plus me passer de mes perles. C’est comme ça, c’est la vie. Je ne lâche pas mes aiguilles pour autant, rassurez-vous, c’est juste que là, j’ai des en-cours très longs de la mort et un calendrier megachargé côté boulot : après un mois de Décembre plus que calme – et je vais pas me plaindre, c’est comme ça que j’ai fini mes cadeaux de Noël à temps - tout le monde se réveille à coup de « tu peux me rendre un texte pour dans deux jours ?? ». Du coup, ça avance plus lentement que prévu. Alors pour compenser, ben je m’offre des petites pauses (ré)créatives pendant lesquelles je fais mumuse avec mes pe-perles et mes pin-pinces.


Seulement voilà… J’avais envie d’un truc un peu plus compliqué, un peu plus détaillé, un peu… un peu plus tout quoi… Heureusement, j’ai profité de mon après-midi avec Mrs Babioles pour écouter toutes ses bonnes idées à propos d’un début de collier commencé avant Noël. Ensuite, toutes les deux, on est allées dans sa super boutique de perles chérie-chérie et on a réfléchi ensemble à coup de « t’en penses quoi de celui-là ? » et de « et çui-là ? Il est pas trop chargé ? Hein ? Dis ? ». Du coup, en rentrant à la maison, j’avais plein de super idées trop cools pour passer à la vitesse supérieure.


Alors ? Le résultat ? Et ben… hop voilà !


collierjaponisant_0

Modèle « Fleur de lune rousse » ; Conception : Mrs Babioles and myself ;

matos : La Droguerie, Matière Première et...

j'ai oublié le nom mais je compte sur Charline pour nous le dire...


Alors on m’a demandé de raconter tout ce que j’apprends au moment où je l’apprends… Et je trouve que c’est une sacrée bonne idée parce que si ça peut vous éviter quelques galères que j’ai rencontrées, c’est assez cool… Donc hop ! On y va !


- Pour que le pendentif tombe joliment sans raidir la chaine, ça peut être bien de couper la chaîne et de rajouter un anneau sur lequel on attache la ou les chaîne(s) et le pendentif. Sinon, parfois, ça tombe pas bien, ou alors le pendentif se coince dans la chaîne et tout et tout… Bref, vaut mieux faire cooooooomme ça :

collierjaponisant_4

 

- Quand on met deux chaînes différentes, faire bien attention à les mettre dans le même sens des deux côtés du collier. Par exemple, ici, on a la chaîne plus fine en dessous et la chaîne plus épaisse sur le dessus… Je le dis, hein, parce que moi y en a être un peu bébête parfois, et en l’occurrence, j’avais mis dans n’importe quel ordre et ça faisait un peu beaucoup moche. J’ai du rouvrir mon anneau (et ça, on SAIT à quel point c’est relou) et tout remettre à sa place.


- D’après Mrs Babioles, c’est mieux de rajouter un fermoir, même quand on peut passer le collier par la tête. Elle dit que ça rend le bijou plus solide. Comme elle est trop forte, je la crois.


- Ensuite, quand vous achetez des perles à La Droguerie, vérifiez qu’elles sont pas « collées » entre elles comme ici :


collierjaponisant_5

       

En l’occurrence, je les ai utilisées pour faire un effet, mais quand j’ai découvert ça, j’étais un peu colère, quand même. Parce que c’était pas dit que ça fasse joli et y en avait deux comme ça en plus ! Grrrr !


- Si vous investissez dans des pinces… Je vous déconseille les pinces 3-en-1 qu’on trouve dans les boutiques de perles : elles sont toutes nazes parce qu’en faisant « un peu des trois fonctions», elles n’en font BIEN aucune. Alors on fonce dans le bricorama/Leroy-Merlin/Casto/peu-importe-du-moment-que-y-a-des-outils-en-gros le plus proche et on se procure une pince qui recourbe (environ 4 euros), une petite pince plate (avec une préférence pour celle qui fait un angle, c’est plus facile pour tenir les perles) et une BONNE pince coupante (perso, j’ai piqué la pince Ikea du mâle de la maison : nickel !). Avec ça, vous êtes mieux servi et 3x4 euros, ça fait à peu près le même prix que la pince 3-en-1 qui coûte environ ce prix-là à La Droguerie (un peu moins chère chez Matière Première, mais quand même…).

collierjaponisant_3 collierjaponisant_2 collierjaponisant_1

Et ben euh… voilà… Je crois que… « That’s all Folks ! »

Mais on se retrouve tout bientôt pour de nouvelles aventures !