C’est une histoire d’amour entre une fille et un tissu.

Elle commence par un coup de foudre absolu :

- Haaaannnn Liliiiiii ! Regaaaaaarde, il est beau, nan ??

Et puis viennent les rêves, les projets à deux :

- Et tu vas en faire quoi ?

- Je sais pas encore Mrs Babioles, je sais pas encore… Une robe ?

Ensuite, on lui choisit un joli accessoire :

- Un biais liberty, nan ?? Chériiiiii, t’en penses quoââââ ??

Chéri s’en carre, mais c’est pas grave parce que là, c’est le moment, il faut s’y mettre : on coupe, on mesure, on coud, on se retrousse les manches. Et évidemment, on se dispute un peu, hein…

- Méééééeuuuuuhhhh… Tu veux bien arrêter de bouger, steuplaît ?? Surtout quand je fais ta couture d’épaule, merci bien !!

On se fâche, on se pose dans un coin. On s’oublie le temps d’un week-end, d’une fête d’anniversaire bien arrosée pour mieux se retrouver le lundi :

- Tu me pardonnes, hein, joli tissu ?? Oui, oui, moi aussi je t’aime

Quelques coups d’aiguilles plus tard, la réconciliation est bien scellée et on sait qu’entre lui et moi, c’est pour la vie : 

bluedress_3

Coton de chez Stop Tissus, biais liberty La Droguerie

 

Le modèle vient de ce livre :

livre5

et il a été d’autant plus facile à faire que je l’avais déjà réalisé. Sauf que la fois dernière, j'avais fait un pli. Là, j'ai fait des fronces parce que maintenant, les fronces, je suis trop trop forte pour les faire et puis, c'est quand même un peu plus souple, je trouve


La couleur est à tomber et - vous allez même pas le croire... - s’accorde parfaitement avec mon textured et/ou mon LFS.  Et oui ! Ca aloooooors !! Mais par quel heureux hasard ?? On se demande bien, tiens, héhé.


bluedress_2

bluedress_4

bluedress_5

bluedress_6


Et puis sinon, Stop tissus, c’est toujours le pa-ra-dis. Des tissus en veux-tu en voilà à 1 euro le mètre, 2 pour les lainages mais vu la qualité de certains, on va pas chipoter. Y a du beau, y a du vrai, y a du sérieux. Pas que du synthétique qui pue et qui fait puer. Bon. Après, faut fouiller, hein… Et puis c’est mieux avec des copines, quand même. On se conseille, on crise ensemble sur les tissus trop trop beaux, et on repart les mains pleines, direction la maison pour un petit repas sushis/pâtisseries orientales. Bah oui, on s’est pas ennuyées, c’est sûr !

 

Allez, je vous laisse avec quelques petits détails du haut, comme par exemple, le joli biais liberty et mon grand air rêveur d'amoureuse de ma new blue dress :


bluedress_0 bluedress_1

 

Et pour les curieuses : mon anniversaire, c’était génial. Je l’ai fêté entourée par plein de gens que j’aime, j’ai été trèèèèèès gâtée et j’aborde sereinement, ma trentième année !!


Et  un grand Merci pour tous vos vœux : ça fait chaud au cœur !